London View
WHITE LOGO@1000x.png

Notre Métier

ENQUÊTEUR &

CHASSEUR D'HISTOIRES

Au croisement du Droit et de l’investigation, le Généalogiste Successoral est un chasseur d’histoires. Un expert persévérant et patient qui remonte dans le temps pour retrouver des ancêtres, transmettre des secrets de famille et retracer les lignées.

Temps de lecture: 4 minutes

 

01

Le dossier
"Rose"

L'ouverture de la succession commence dans les bureaux d'un Notaire. En transmettant le dossier « Rose » au Généalogiste successoral le Notaire va charger celui-ci d'une mission de recherche pour retrouver le ou les héritiers.

_DSC2523 copy.jpg
_DSC2579_edited.jpg

Rose est une octogénaire décédée à Nice il y a quelques mois seule chez elle, sans testament ou héritiers connus, juste une photo d'elle et quelques pièces administratives comme son acte de naissance et de décès remis par le Notaire. Ces documents vont représenter seulement 10% de la recherche pour le Généalogiste et vont devenir le point de départ d'un énorme puzzle à reconstituer. 

Parfois les recherches peuvent durer des mois ou des années, surtout lorsqu'il faut enquêter dans le monde entier. Ce qui est le cas d'un dossier sur trois.

Pour compléter son puzzle, il y a un endroit incontournable où le Généalogiste Successoral est un des rares à être autorisé à pénétrer: les archives de l’état civil de la mairie. Plusieurs fois par semaine le Généalogiste gravit les escaliers jusqu'à la salle d'archives où sont conservés tous les registres de naissances, de mariages et de décès qui ont eu lieu dans la ville. Une journée de recherches tant dans les services de la mairie qu’aux archives départementales permet au Généalogiste de s'assurer que Rose n’a pas laissé d’enfant et qu’elle était fille unique.

02

La recherche
des héritiers

L'enquête, qui prend la forme d'une chasse aux indices, peut alors commencer. Pour retrouver les héritiers de Rose, le Généalogiste doit reconstituer son arbre Généalogique, qui s’arrêtera dans ce cas-ci au 4ème degré. 

mairie paris.jpg

Dans la ligne paternelle, l’acte de naissance de Rose indique que son père est né à Paris. Au bout de quelques heures, le généalogiste trouve son premier indice dans un des nombreux registres des naissances de l’état civil Parisien, soit l'acte de Naissance du Père de Rose, né le 23 novembre 1910. Une recherche dans les archives départementales donne accès à son registre matricule qui nous apprend qu’après Paris il a vécu à Lille. Un déplacement par train dans cette ville permet au Généalogiste de trouver un oncle de la défunte né en 1912. Son acte de naissance ne comporte aucune mention de mariage mais une mention indiquant qu'il est décédé à New York.

Le décès du grand-père paternel de la défunte est retrouvé dans les morts pour la France de la première guerre. Rose avait donc du côté de son père un seul oncle parti aux États-Unis.

Les recherches deviennent internationales. Après plusieurs longues semaines d’investigations dans la presse et les index de décès de New York le Généalogiste apprend qu'a son décès cet « oncle d’Amérique » laisse son épouse née à Montréal et surtout un fils âgé de 10 ans.

 

Le Généalogiste doit reprendre l'avion à destination de Montréal.

Avion copy.jpg
_DSC1623.jpg

03

L'identification
de l'héritier

Après avoir recoupé minutieusement diverses sources, le Généalogiste retrouve au Canada "Paul", ce fils né en 1940 qui est le seul cousin germain dans la ligne paternelle de la défunte, dont il ignorait l'existence. L’héritier nous confirme que son père émigré aux USA lorsqu'il était tout jeune n'avait pas conservé de lien avec sa famille française.

Pendant le même temps nous avons recherché les héritiers du côté maternel de Rose. Nos recherches ont permis d’établir qu’elle était née d’une mère célibataire elle-même enfant placée à l’assistance publique. Après vérification la mère de Rose étant fille unique il n’y aura pas d’héritier dans la ligne maternelle. Paul a donc été identifié comme l'unique Héritier de ce grand puzzle. 

04

Contact
avec l'héritier

Dès que les recherches sont terminées, le Généalogiste va alors contacter l'ayant droit Paul, pour lui annoncer qu'il a hérité d'une personne décédée sans laisser de testament ou d’autres héritiers connus et qu'il se propose de leur dévoiler l'identité du défunt. Après 10 mois de recherches fastidieuses, le processus d'héritage peut alors débuter. 

_DSC2606%20copy_edited.jpg
_DSC2186 copy.jpg

À la fin de la résolution du dossier, l'héritier recevra sa part nette de tout droit, mais surtout l’histoire de son passé et les objets symboliques qui auront pu être trouvés au domicile de la défunte Rose, comme sa photographie.

Ainsi, l'Etude BLAISE ne fait pas que proposer des services de résolution de dossiers juridiques, elle contribue à l'épanouissement de l'histoire familiale et des futures générations

Logo2-01.jpg

NOUS CONNAÎTRE

À PROPOS  / 

Continuons
la conversation

Prenez un rendez-vous pour discuter de vos besoins, nous serons ravis de vous conseiller. C'est facile et cela ne vous engage à rien.

LANGUES:  EN | IT

©2021 ETUDE BLAISE